mercredi 15 avril 2009

apprentisage du français avec les têtes à claques (et arrivée des visas!!)

Rien de nouveau à raconter. Juste que l'état d'avancement de notre demande à changé d"'en cours" à "decision prise" Je pense que ça veut dire que notre visa sera bientôt arrivé.

Donc nous sommes en train de souvenir notre apprentisage de la belle langue française, et quoi mieux que le faire avec l'aide des vidéos de youtube!

Les têtes à claques sont nos nouveaux héros. Nous sommes dévenus des vrais fans! Alors qu'on a décidé de vous raconter le processus de notre apprentisage de français avec eux!

Première étape: Dans nos premiers jours d'apprendre le français on se sentait on peu perdus. On était l'élève mal aimé, juste comme Bégin:





Deuxième étape: La première fois que j'entendu quelqu'un parler avec l'accent québecois, j'ai eu des envies de me cacher dans un coin et pleurer. Je ne comprennais rien! "Just" comme ça:



étape finale: Apprendre le francais, c'est aussi apprendre la culture de notre nouvel pays, et c'est comme ça qu'on a appris que "mon pays c'est l'hiver" et donc qu'il existent les "joies de l'hiver"



Voilà tout. Mais je vous invite à regarder les vidéos de la version anglaise et espagnole, évidement, ils sont differents. J'éspere on va continuer à rire ensemble!

Actualisation: Nous avons reçu l'appel de ma belle-mère... les visas sont finalement arrivés! Je me suis mise à sauter comme un kangaroo!!!

mercredi 1 avril 2009

Phrases que vous écouterez tandis l'arrivée du Visa

Je vous demande, vous vous croyez prêt à faire face aux conséquences d'obtenir le CSQ? Réellement? Dans notre cas, nous n'étions pas préparés. On a vécu une année et demie d'atente sans être advertis, sans rien nous imaginer...

Après l'obtention du CSQ vous racontez à vos amis, à votre famille, à vos collègues et voisins, même aux pitous et minous que votre visa et donc votre voyage est une réalité, mais qu'il faut attendre, dans le cas de la Colombie, de 3 mois à 16 ou parfois plus, l'arrivée du visa et vous croyez que cela est clair et bien expliqué mais, non.

Dans notre cas, la chance a dit: Attendre 16 mois ou plus.

Je vais vous detailler tout ce que vous allez vivre. Mais avant, il faut pratiquer le sourire convenient:


1. Serrez les dents.
2. Comencez à lever vos lèvres bien haut.
3. Pensez à choses de jolies, par exemple qu'un enclume va frapper votre interlocuteur tout comme dans les Looney Tunes.

Voilà c'est ça. Vous voyez? C'est facile et ça va vous sauver d'un grand nombre de périls sociaux. Je le jure! Si non vous paserez par un grand snob. Je vous dis en avance...

Les expériences à vivre:

0. Cette phrase-ci est marquée "0" parce qu'elle est hors-compétition. Même si vous voyagez ou pas, les personnes croient que Canada se trouve au pole nord. Par conséquent, vous allez vivre dans un igloo et vos voisins seront les pingoins et les ours polaires.

1. Vous allez perdre votre prénom. "Coralie", "Quentin", "Guy", "Violaine", "Tintin" c'est le passé. Vous allez répondre maintenant à l'appellation de "celui que s'en va". Et si c'est un de vos parents qui le dit probablement une larme va être là, au fil des yeux.

2. Vos parents seront maintenant l'objectif d'une masse de questions sur immigration. Comment a fait Gérard pour obtenir le visa? Il a fait recours à un avocat? Pouvez-vous m'écrire tout le processus afin de me débarraser de mon fils flou?

Ma belle-mère répond assez bien... mais ma mère! Oh là là, elle a raconté toutes sortes d'histoires: que j'ai une visa d'étudiante, que j'ai visa de travail, que je suis asylée... tout. Moins la verité évidemment, elle finit toujours par donner mon courriel afin que les gens me demandent directement. MAMAN JE T'ADORE NE TE FACHES CONTRE MOI STP! (je fais mon sourire adorable)

3. Tout de coup, les gens deviennent conseillers profesionnels d'immigration,
- Mais, non! C'est pas possible! Vous ne devriez pas attendre si longtemps! Pourquoi vous ne téléphonez pas tout suite à l'embassade pour vous informer mieux?
- La fille d'un ami de notre cousin Benoît, à reçu son visa après trois mois d'attente!
- Et si votre visa à éte refusé? Ne restez pas comme un petit niais! Faites quelque chose! (Si vous ne souriez ici, ça va être la III guerre mondial)

4. Vous vous demanderez si votre mère est en train d'écrire votre obituaire ou quoi. Quelque soit la célébration dont vous participez c'est votre "dernier"

- Le dernier Nöel!
- Le dernier anniversaire!

Comme s'ils avaient la certitude que vous allez mourir la date exacte de votre voyage, vous ne serez jamais retourné à passer un temps ensemble JAMAIS!

(Je dois ajouter que ce point-ci n'est pas du tout mauvais, comme c'est votre "dernier" anniversaire du grand-père, vous allez voir une grande amellioration de taille du gateau dans votre assiette et ça s'aplique à tous les célébrations dont vous êtes présent!)


5. Vous devenez le conard le plus grand au monde: Imaginez à Marguerite! Elle est folle! Elle étudie le français pourtant elle s'en va au Canada!


6. Jamais ne manque le grand conaisseur du monde (malgré que le 90% de ces individus ne conaissant que trois petites villages perdues de la Colombie) qui vous dit: Vous n'allez pas voyager enfin? Vous faites bien, La Colombie est la meilleure place pour y vivre! Dans les téléjournaux on voit toujours que là-bas les enfants tuent ses petits copins dans les garderies! Les Colombiens ne sont jamais apreciés et en plus il paraît qu'ils sont dans une crise économique!
Qu'est-ce qu'on va faire là-bas? (Mais c'est vrai que la Colombie pour nous est le pays le plus joli au monde et va toujours nous manquer, imposible à nier)


7. Celle-ci est le comble, et ça se passe depuis que vous passez les éxamens médicaux: Mon fils chéri! Vous partez? Je pensais que vous avais regretté! Pourquoi vous ne le réflechisez mieux?


8. Chaque fois que quelqu'un vous salue, ensuite et toujours, il va vous demander, Comment ça va l'affaire de Canada? À cette question je réponds toujours: ça va, ça va, pas de nouvelles encore.


Je vous recommend de toujours sourire et répondre de votre mieux, parce que une fois j'étais énervée et j'ai répondu à mon cousin: "Je suis fatiguée de répondre mille fois la même question, va lire mon blog, c'est pour ça que je l'ai créé!" Par résultat il était furieux contre moi! Maintenant nous sommes retournés à la normalité, à moins, ça semble -gulp-...


Maintenant, le grand final:


9. Votre présence physique dans ce pays n'existe plus et il y a deux modalités differents:


Premier cas: Si la personne est proche à vous vous entenderez:


"Mais comment! Vous n'êtes pas au Canada! Je pensais que vous étiez déjà là! -Vieillard idiot vous ne me voyez pas ici debout? - Vous répondez: mais non monsieur Roy, je voyagerais l'année prochaine! (Il est très important de sourire dès le moment que vous écoutez le cri "comment")


Deuxième cas: La personne est l'ami, d'un ami de votre belle-famille


-"Mais comment! Vous n'êtes pas en Espagne! Je pensais que vous étiez déjà là!
-"Mais comment! Vous n'êtes pas aux États-Unis! Je pensais que vous étiez déjà là!
-"Mais comment! Vous n'êtes pas en Australie! Je pensais que vous étiez déjà là!

C'est la même phrase que dans le premier cas mais cette personne n'arrive jamais à dire "au Canada". Essayez d'écrire les pays que vous écouterez le plus: nos trois gagnantes sont Espagne, États-Unis et Australie, dans cet ordre.

Parfois (juste parfois) je me sens ainsi:



Bon je dois l'avouer, mon mari m'a deconseillé fortement de publier ce post, hihihihi, mais je pense que tout le monde va comprendre que je l'ai fait avec de l'amour et de l'humeur! Sinon j'ai nombreux problèmes très serieux!

Si vous êtes dans la même situation que nous, vous êtes bienvenu à nous laisser les phrases que vous avez supporté dans les commentaires. Je suis sûre qu'il me manquent quelques unes.